Ces failles informatiques qu’il faut se méfier à tout prix

Les attaques informatiques touchent un bon nombre d’entreprises même ceux qui se disent les plus sécurisés. Ainsi, découvrez les failles les plus courantes qui permettent aux hackers de commettre leurs méfaits.

Failles au niveau des protocoles d’administration

Les failles au niveau des protocoles d’administration se situent surtout au niveau des éléments actifs tels que les routeurs, les imprimantes ou encore les switchs. Ce sont les mots de passe d’administration par défaut non inchangés qui constituent la porte d’entrée pour les hackers afin de porter atteinte à la société.

Failles au niveau des bases de données

Il faut savoir que les hackers aiment pirater les bases de données. La faille est en général due à une utilisation de mot de passe en rapport avec le nom du serveur. Les administrateurs de serveurs procèdent ainsi afin de faciliter la mémorisation des mots de passe. Avec ce type de faille, il n’est pas alors difficile aux pirates informatiques d’accéder aux fichiers de bases de données et de poursuivre l’attaque sur l’ensemble du réseau.

Failles au niveau du partage de fichiers

Pour faciliter l’échange de données, beaucoup de sociétés utilisent le partage de fichiers. Dans ce système de partage, la restriction est généralement non obligatoire, ce qui constitue une porte d’entrée pour les hackers. Il n’est pas alors étonnant que les pirates informatiques obtiennent des informations sensibles ou même confidentielles de l’entreprise.

Failles au niveau de la gestion des droits

Ce type de faille touche beaucoup d’entreprises, car il y a souvent du laxisme sur les restrictions d’accès. Selon des études conduites par des experts en sécurité informations, il a été découvert que 50 % des menaces ont pour origine les employés de l’entreprise. Ces derniers ne sont pas malintentionnés, mais ils manquent tout simplement de la rigueur en matière de sécurité informatique.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *